Pourquoi pas un blog

dimanche 15 octobre 2017

Bien d'accord

Mamanprout (sur canalblog) a écrit le 4 octobre dernier :

"S'il y a bien une expression que je déteste, c'est celle-là: "Refaire sa vie". Alors pour mettre les points sur les i dès maintenant, je le clame haut et fort, je ne referai pas ma vie. Non, jamais. Comme le chante bien mieux que moi Elsa, le passé est passé. Pour autant, je ne l'efface pas, il fait parti intégrante de moi, il a construit la personne que je suis aujourd'hui et j'avance. [...] Nous n'avons qu'une vie, une unique et simple vie, tellement éphémère, tellement imprévisible. Rien n'est à refaire, il suffit juste de poursuivre le chemin. Bon, ok, la destination n'est pas glorieuse (quatre planches de bois?) mais autant être heureux malgré les cailloux dans nos chaussures, nan?"

Certains parleront de "commencer une nouvelle vie", mais en fait chaque jour - ou réveil après un sommeil réparateur de jour comme de nuit - est un nouvel élan du passé vers le futur. On ne tourne pas en rond (ni "en carré", façon militaire) quand on a garde la volonté de bien faire, vivre, profiter de chaque bel aspect de la vie malgré l'irrégularité du chemin ou le mauvais temps.

Posté par PtitLoley à 09:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 10 octobre 2017

Lever de soleil

User deux tiquets de bus pour aller au marché de la Croix-Rousse, certains trouveront cela absurde. Mais en ce mardi de grève, je n'ai pas garderie (école fermée) et le temps est idéal, alors j'en ai profité ! Et à 7h du matin (encore à l'heure d'été), le détour vaut le coup d'oeil.

Cr-R lever soleilEt puis j'ai marché : aller-retour tout le long du boulevard de la Croix-Rousse en faisant quelques courses (même si côté fripes, je n'ai rien trouvé de joli), et aussi entre l'opéra et Bellecour pour éviter de me retrouver comme une sardine dans le métro A.

Posté par PtitLoley à 10:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
dimanche 24 septembre 2017

Ste Foy-lès-Lyon (2)

D'un morceau d'aqueduc à l'autre : parc Brulet, fort, jardins, bourg, tour Chappe...

Ste Foy 2017b(Vue sur le confluent du haut de la Montée du Petit Ste Foy)

Ste Foy 2017cEnormément de murs de pierres aussi, bien hauts qui cachent généralement la vue.

Posté par PtitLoley à 07:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
jeudi 21 septembre 2017

Rustique ! [Automne 2017]

Foncièrement franche, honnête et sans chichi,

trop rustique (avec mes nus-pieds) pour pouvoir travailler en restauration scolaire,

trop rustique pour le tempérament passionné de mon homme (mari et amour),

trop grosse pour être sexy sans me sentir vulgaire ou ridicule (si tenue à ma taille)...

Et la tendresse, bordel !?!  [...] 

Un compromis reste réalisable, je le sais (même si pour lui le sexe "pur et dur" est beaucoup plus stimulant). Pour les accessoires, je lui laisse l'initiative. Mais si chacun attend que l'autre...

Les écrits ci-dessus datent du début du printemps 2016... 
Quelle est la réponse à ces questions : "Qui es-tu ?" et "À quoi sers-tu ?" ?

Je suis la femme de mon amour et la mère de nos deux remarquables fils (cette qualité-ci, personne ne peut me l'enlever), potentiellement future grand-mère de leurs enfants. Ce n'est déjà pas rien !

Je suis la plus jeune fille de Mamie Pomme et d'André, née après l'accident de voiture qui fut la base de leur rupture. Petite fille du "Petit Loley" : c'est ainsi qu'était surnommé mon grand-père maternel après avoir perdue sa mère à l'âge de deux ans et gagné une marâtre. Le Loley, c'est "le huileux", celui de ses aïeux qui est arrivé au village avec sa compagne, ainsi que son cheval et sa carriole, et qui vendait de l'huile (et devint maréchal-ferrant au village ?).

Je suis prof de maths de formation. Si on n'avait pas eu tant besoin de professeurs scientifiques, peut-être n'aurais-je pas été admise à l'écrit du premier coup et aurais-je été mieux formée à ce métier après le second concours (sans ce sentiment d'avoir eu mon CAPES "dans un paquet de Bonux" comme mon brevet des collèges à l'époque, à la différence que lui correspondait à de vraies bonnes notes). Quoi qu'il en soit, je n'ai jamais vraiment exercé en conditions réelles (une seule classe par an en tant que stagiaire au "Centre Pédagogique" de Créteil puis au cours Pascal à Lyon avant de devenir mère). Et puis j'ai fini par démissionner plutôt que de rester "en disponibilité pour raisons personnelles", inadaptée et pas prête à me confronter à plusieurs classes de collège, manquant de place aussi pour cela à la maison, sans bureau ni étagères perso.

Je suis maintenant une femme au foyer, devenue inexorablement obèse après la maladie de l'aîné (fin 2007 + 2008), revêche à l'idée-même de régime. Pas fana du ménage (comme beaucoup), pas un cordon bleu non plus, manquant d'inventivité, et aussi de courage pour trier et ranger toutes les paperasses qui se sont entassées... Je fais encore parfois le "taxi Mam" et je fais encore gagner une part de quotient familial au chef de famille (celle relative à nos fils saute cette année). Je fais du tir avec lui mais une tendinite au bras gauche me fait avoir des résultats plus irréguliers et moins bons qu'avant (pas l'idéal pour une équipe). Je reste sinon un maillon solide de l'échange avec un club allemand.

J'ai trouvé des shorts de sport à ma taille, pas pour me mettre à faire de la gym assidument mais parce que c'est ce qui convient contre le frottement de mes cuisses. Pas bien sexy donc. Le piercing ? Je ne suis pas contre : c'est chacun selon son choix. Mais je garde un souvenir trop douloureux de celui dont j'ai fait l'expérience il y a plus de treize ans (ne pouvant plus serrer mes enfants dans mes bras, allant jusqu'à m'évanouir une nuit devant la porte de la chambre où dormait l'aîné). Mais fait dans de bonnes conditions, pas d'inquiétude.
Arc en Ciel

Je sais sinon que je peux très bien faire disparaître une bonne partie de mon fourbi à la poubelle.
Pourquoi m'arrive-t-il donc encore trop souvent de m'asseoir devant l'ordi et de me plonger des heures durant dans un jeu, incapable de m'en détacher ?
Mon amour de mari n'a pas signé pour cela...

Mon poids ou mon IMC ?
                  __ aucun intérêt
.

Posté par PtitLoley à 07:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 15 septembre 2017

Craponne, vestige de l'aqueduc de l'Yseron

Wikipedia : "Les deux piles du Tourillon à Craponne, partie restante du support du réservoir intermédiaire du siphon double de l'aqueduc de l'Yzeron".

- Tourillon

L'appellation "Tourillon" vient d'une ancienne erreur d'interprétation puisqu'on a d'abords pensé que c'étaient les restes d'une fortification. Cet aqueduc datant de l'an 9 avant JC aboutissait au niveau de Saint Just, sous le lycée.

La commune, devenue propriétaire du terrain, va-t-elle faire un jardin public avec un espace pour les chiens ? Malheureusement, avec la canicule, le ruisseau du Ratier et même ses rives sont devenus impropres à la baignade et à la balade pattes nues des chiens : ils y attrappent des micoses. Les pluies devraient nettoyer le ruisseau en lui rendant son débit d'eau, mais en attendant...

Posté par PtitLoley à 18:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

mercredi 6 septembre 2017

Horaires 2018

Le tableau ci-dessous s'ouvre en grand quand on clique sur l'image. Surligné : les très matinales en mauve et les après-midis continus en saumon ou rose + les matins avant 10h30 en vert. 

-- nager hiver 2018

Attention : Les jours de fermetures ne sont pas tous indiqués.
Ces horaires s'appliquent généralement jusqu'à la mi-juin.

Posté par PtitLoley à 06:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 27 août 2017

Harry Potter VII

HP_VII (HP et les Reliques de la Mort)
Désolée pour les quelques "coquilles" dans le texte.

Hormis l'épilogue, l'action de ce tome se déroule entre les étés 1997 et 1998. Harry Potter découvre la face cachée d'Albus Dumbledore, du temps de sa jeunesse. Malgré tout, il ne dévie pas de la mission qui lui a été confiée, aidé par ses amis Ron et Hermione, et même Neuville L. lors de la bataille finale, sans oublier l'auteur d'un certain Patronus...

Remarques : Il semble, d'une part, que le témoignage de Phineas Doge a  été mal traduit en français. On peut lire au chapitre 2 : "Plongé dans mes propres aventures, j'appris avec horreur que, vers la fin de mon année de voyages, une autre tragédie avait encore frappé les Dumbledore : la mort de sa soeur Ariana". Cela laisse entendre que près d'un an sépare les morts de Quendra et Ariana, alors qu'Abelforth raconte que son frère "s'en est bien sorti pendant quelques semaines... jusqu'à ce qu'il arrive" (chapitre 28). S'il ne s'est passé que quelques semaines entre la mort de Quendra et l'arrivée de G. Grindelwald à Godric's Hollow, Ariana étant tuée deux mois plus tard, j'en deduis que la conjonction "que" dans la phrase de Doge est mal placée ! "j'appris avec horreur, vers la fin de mon année de voyages, qu'une autre tragédie avait encore frappée...", cela fait une belle différence.

En relecture, on comprend d'autre part que Petunia Evans (Dursley) avait entendu non pas James Potter (né le 27 mars 1960) mais Severus Rogue parler à Lily (née le 30 janvier 1960) des Détraqueurs et de la prison d'Azkaban. Enfin, dans l'épilogue, on apprend que le nom de jeune fille de Molly W. est Prewett (C'est la montre de son frère Fabian, tué par des Mangemorts, qu'elle a offert à Harry pour ses 17 ans).

Posté par PtitLoley à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 23 août 2017

Arcus lyonnais

Il y a huit semaines, j'ai lu des commentaires sur cet arcus et l'un d'eux m'a fait réagir : Non, ce n'est pas possible que ce rouleau de nuages suive la courbe des Alpes relativement proches de Lyon. Mais je viens de tomber sur une vue aérienne de Fourvière pour illustrer mon propos :

Arcus

Lyon Météo (30 juin 2017): *** ARCUS LYONNAIS ***
"Vous êtes nombreux à vous demander quel type de nuage a traversé le ciel lyonnais ce mercredi 28 juin. Pour faire simple, il s'agissait d'un arcus (ou nuage en rouleau) qui se forme généralement à l'avant d'une ligne d'orage. Ce phénomène précéde souvent de fortes rafales de vent ainsi que de fortes pluies. Il n'est pas rare d'en observer en France, mais pas de façon aussi dessinée".           photo : @clemgwerito...

Illustration d'enveloppe : Carte postale des Editions André, collection Eurek'Art. Vue aérienne de P. Blanc ou C. Badel (autres vues au recto de l'enveloppe).

Posté par PtitLoley à 07:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 20 août 2017

Harry Potter VI

HP_VI (HP et le Prince de Sang Mêlé)


L'action de ce sixième tome se déroule entre les étés 1996 et 1997, où Voldemort se fait encore discret, laissant agir ses Mangemorts, en particulier Drago Malefoy chargé d'une mission à Poudlard.

Horcruxe = objet (ou être vivant) contenant une partie de l'âme du sorcier qui l'a créé, permettant de survivre. Pour Voldemort, leur nombre est d'au moins six :

  • le journal de Tom Elvis Jedusor (lié à la mort de Mimi Geignarde au printemps 1943),
  • la bague des Gaunt, de la lignée du 2e frère Peverell (assassinat  des Jédusor pendant l'été 1943),
  • la coupe d'Elga Poufsouffle (empoisonnement de sa descendante quand il travaillait pour Barjow & Beurk),
  • le médaillon de Salazar Serpentard,
  • un objet emblématique de Serdaigle ou de GryffondorCet Horcruxe s'avèrera être le diadème perdu de Rowina Serdaigle que Voldemort est allé rechercher en Albanie (peut-être même avant de travailler pour Barjow & Beurk, après avoir fait parler le fantôme d'Héléna Serdaigle au cours de sa 6e ou 7e année à Poudlard).

Il n'est pas dit précisément dans le livre à quels meurtres sont liés tous ces Horcruxes, mais Tom Elvis Jedusor avait déjà tué cinq personnes quand il a quitté Barjow & Beurk. Le dernier Horcruxe créé par Voldemort - car il tenait à partager son âme en 7 parties - est son serpent Nagini (à qui il a transfèré une 7e partie de lui durant l'été 1994).

Remarques annexes :  on apprend que Tom E. Jedusor est né le 31 décembre 1926 (Capricorne, avec Saturne comme planète maîtresse - ressenti par S. Trelawney ?) et que Ron Weasley a 17 ans le 1er mars. Harry (signe solaire du Lion), lui, a encore 16 ans le jour de l'examen de Transplanage...

Posté par PtitLoley à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 17 août 2017

Détour par Saint-Fons

Plus gros, découvert plus récemment et moins symbolique que celui de la Croix-Rousse, voici ... le "gros caillou" de Saint-Fons (encore sur socle de pierre, lui, bd Yves Farge):

Caillou St F("Bloc de calcaire crétacé probablement originaire de la Savoie, amené sur cette colline
par les glaciers alpins, aux premiers âges de l'humanité. Février 1949"
)

Vue sur Lyon depuis le cimetière de Saint-Fons (Les Clochettes)

des Clochettes
(entre Saint-Fons et Lyon, il y a un petit bout de Vénissieux, côté périphérique Sud)

Et puis, BON  ANNIVERSAIRE  SYLVIE !

Ce soir j'apprends que des fanatiques s'en sont pris à ton pays natal. Chaleureuse pensée.

Posté par PtitLoley à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :