Mamanprout (sur canalblog) a écrit le 4 octobre dernier :

"S'il y a bien une expression que je déteste, c'est celle-là: "Refaire sa vie". Alors pour mettre les points sur les i dès maintenant, je le clame haut et fort, je ne referai pas ma vie. Non, jamais. Comme le chante bien mieux que moi Elsa, le passé est passé. Pour autant, je ne l'efface pas, il fait parti intégrante de moi, il a construit la personne que je suis aujourd'hui et j'avance. [...] Nous n'avons qu'une vie, une unique et simple vie, tellement éphémère, tellement imprévisible. Rien n'est à refaire, il suffit juste de poursuivre le chemin. Bon, ok, la destination n'est pas glorieuse (quatre planches de bois?) mais autant être heureux malgré les cailloux dans nos chaussures, nan?"

Certains parleront de "commencer une nouvelle vie", mais en fait chaque jour - ou réveil après un sommeil réparateur de jour comme de nuit - est un nouvel élan du passé vers le futur. On ne tourne pas en rond (ni "en carré", façon militaire) quand on a garde la volonté de bien faire, vivre, profiter de chaque bel aspect de la vie malgré l'irrégularité du chemin ou le mauvais temps.