D'après le plan de Simon Maupin publié par 'Lyon' le 8 avril (histoire du GHD n°6) :  Sud >--> Nord

Lyon 1635En août 1793, c'est une bombe qui fait sauter l'arsenal et l'incendie détruit 117 maisons autour. L'arsenal (situé à la place du jeu de paume) a auparavant été détruit par la grande crue de 1711 où toute la ville est inondée - Archives municipales.
 
Les premiers lieux de culte chrétien, sans églises ni basiliques à l'époque, à Lyon (et en France) sont : St Jean (> chapelle St Etienne) et St Nizier (bois touffu / temple d'Attis ? > chapelle dédiée aux Apôtres), lieux où Pothin, vieillard disciple de St Jean Baptiste arrivé de Grèce à la fin du 1er siècle, aurait préché et converti ses premiers fidèles gallo-romainsSt Just  avec la chapelle des frères Machabées que les chrétiens auraient ouverte publiquement quelques mois seulement après la mort de St PothinAinay  ("Athanaco" = entre les fleuves) où les dépouilles des martyrs auraient été brûlées et leurs cendres recueillies (confusion sur l'emplacement du confluent ?), St Laurent de Choulans (basilique funéraire redécouverte après la 2nde guerre mondiale).
Ce sont les quatre demie-colonnes de l'antique temple d'Auguste qui soutiennent le choeur de l'église d'Ainay. Les ruines antiques ont servi de matériau pour bien des constructions...