mardi 28 août 2018

Tout autour du parc

À l'est, le boulevard Stalingrad marque la limite avec Villeurbanne. Bien peu de choses y ont attiré mon regard (flacking d'Ememem recouvert d'une seconde couche de goudron), mais je reviendrai au Tonkin :

Parc-Est
"1867, Société des Courses de Lyon", deux piliers-vestiges de l'hyppodrome du Grand-Camp + square de la Doua
+ Trémie peinte face au Transbordeur.

Au sud, le boulevard des Belges et plus, avec le lycée du Parc (début 20e s.), l'église Saint-Joseph des Brotteaux (1888), l'ancien musée Guimet (fermé depuis 2007)...

Parc-sud2

Parc-sud1(Je reviendrai au parc quand la porte ne sera plus masquée, après rénovation).

À l'ouest et nord-ouest, une berge plus naturelle du Rhône (Brétillod) et la Cité Internationale :

Parc-brétillod

Parc-Cité I(habitants colorés de Xavier Veilhan + World Markets 2004 de Wang Du, Truck 2007 d'Erwin Wurm...

Posté par PtitLoley à 09:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

lundi 20 août 2018

(Saint-Denis de) Bron

Devant m'arrêter par là, autant en profiter pour prendre quelques photos (+ Mont Blanc !)...
L'église Saint-Denis date de 1851, en remplacement de celle démolie trois ans plus tôt. Au début du 13e siècle, c'était la chapelle de la maison-forte de Bron où habitaient les "sires de Bron". C'est dans l'église Saint Denis que s'est tenu le premier conseil municipal de Bron en février 1790...

Bron-St Denis

Bron-Aviation
Fresque "Paysage à la Turner", CitéCréation - juillet 2018

Posté par PtitLoley à 19:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
jeudi 16 août 2018

Brotteaux Ouest (selon Morand)

Le principal atout charme du 6e arrondissement est le parc de la Tête d'Or, mais quelle meilleure occasion aurai-je que les places de stationnement gratuit pour parcourir les Brotteaux ? C'est surtout après la crue de 1856 et l'élévation d'une digue que s'est construit le quartier. J'ai très souvent entendu dire que c'est le "le plus huppé" de Lyon, le "quartiers des ambassades" (consulats plus nombreux ici qu'ailleurs), sans doute intéressant pour les férus d'architecture. Que cachent en leur sein ces îlots : cour, jardin, autres habitations plus petites ou hypothétiques ateliers ? Le quadrillage des rues rectilignes et tous ces hauts immeubles peuvent rendre la visite monotone, mais certains ornements fin 19e - début 20e siècle ont attiré mon regard (entre autres choses).

Au commencement était un pont en bois, second pont à péage traversant le Rhône inauguré en 1774 (remplacé par un ouvrage métallique en 1869) qui fit la fortune de son concepteur. La maison de Jean Antoine Morand a été détruite en 1793, mais c'est sur les fondations et la cave de celle-ci que se trouve l'actuelle maison Orsi (> plus ancienne maison du quartier datant du début du 19e siècle). Le pont Morand actuel a été inauguré en décembre 1976 et laisse passer dans son tablier de béton le métro A. En aval, il ne reste que la pile rive gauche de l'ancien pont, personnalisée par quelques skateurs du coin. La place a pris le nom de place Maréchal Lyautey en décembre 1944. La fontaine date de 1865 ; les cinq vasques sous les angelots représentent les cinq arrondissements initiaux de la ville (6e créé un an plus tard) - fontaine érigée en remerciement à Napoléon d'avoir abrogé les péages sur les ponts du Rhône.

Morand

Au sud du cours Franklin Roosevelt (quai Sarrail... Saint Pothin 1843 et Sainte Croix 1908, égl. luthérienne 1893) :

Sarail-Pothin(''Passerelle du Collège détruite par les Allemands le 02/09/1944, reconstruite le 20/11/1945'')
Sainte-Croix, 3e "chapelle des Brotteaux" à la mémoire des victimes du siège de Lyon en 1793.

Au nord (quai de Serbie... Rédemption 1878...), où le bâti est de plus en plus moderne :

Serbi-BoileauCoincée entre deux immeubles, la plus petite maison de Lyon est-elle habitée par l'esthéticienne travaillant au Rez-de-Ch. ?

L'immeuble des Maréchaux, décoré de 34 bustes de personnes célèbres sous le consulat de Bonaparte, a été construit vers 1860 sur l'ancienne île du Consulat (bras du Rhône asséché en 1756). La façade de l'hôtel particulier Vitta (1861), résidence du gouverneur militaire de Lyon depuis 1914, cache un véritable petit palais dont le toit des communs donne un très mince aperçu (Vivent les Journées du Patrimoines pour le découvrir !). Les statues de Sully, Jeanne d'Albret (reine de Navarre) et Henri IV - sur des immeubles du quai datant du milieu du 19e s. - sont un plaidoyer en faveur du protestantisme (et par extension, de la tolérance et du respect entre les différentes religions).

Posté par PtitLoley à 08:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
jeudi 9 août 2018

Du temple aux Saints Sacrements (et +)

Pour finaliser la visite du 3e à l'ouest de la rue Garibaldi, en bordure des Terreaux, Part-Dieu et Guillotière. La seule rue traversant en diagonale ce secteur (probable ancien chemin vicinal) est la rue Moncey qui part de la place Gabriel Péri et mène tout droit jusqu'à l'ancienne gare des Brotteaux via la rue Juliette Récamier. Ce chemin "de traverse" se prolonge même à Villeurbanne via les Charpennes (rue Gabriel Péri - heureux hasard - puis avenue Roger Salengro, jusqu'à l'A42 !).

Autour de la préfecture :
Saxe-PréfGrand temple inauguré en 1884 (Loge du Change, affectée au culte protestant en 1803, s'avérant vite trop petite). Immaculée Conception, première église de ce dogme, bénite en 1859 mais complètement achevée en 1897. Préfecture inaugurée en août 1890 (ancienne préfecture trop petite, place des jacobins).
On ne retient que son assassinat à Lyon en 1894, mais Marie François Sadi CARNOT, ingénieur diplomé de Polytechnique et des Ponts-et-Chaussées, est - entre autres - le concepteur des "vannes du Thiou" à la sortie des eaux du lac d'Annecy (1874). Haut-fonctionnaire de carrière, il a beaucoup oeuvrée, en tant que ministre des Travaux Publics, pour les chemins de fer français autour de 1881. Nommé ministre des Finances en 1885, il est devenu le 4e Président de la 3e République en décembre 1887 suite à la démission de Jules Grévy.

Autour de la place Guichard:
pl-GuichardTours Oxygène (2010), Incity (2014) et Part-Dieu (1977) vues des rues Bonnel, Moncey et Servient. Place Guichard crée vers 1900 (avec une fontaine centrale jusqu'en novembre 1946), Bourse du Travail construite entre 1929 et 1936 avec la mosaïque, oeuvre du peintre Fernand Fargeot (posée grâce à 35 artisans mosaïstes).
Sculpture-vitrail (1981) de René Burlet et Camille Niogret dans la station pl. Guichard, fontaine Buisson Ardent (1982) de Geneviève Böhmer (également créatrice de La Fanny du Clos Jouve), Martin Luther King (2011) de Cornélius Ricman, Renaissance (janvier 2015) de Christian Puaux pour le don d'organes etc.

Et autres, en descendant vers la station Garibaldi (Guillotière/ Saint-Amour):
       St Amour
La première église en machefer du (Très) Saint Sacrement a été bénite à l'automne 1875, la nouvelle en avril 1905, dotée d'un orgue durant l'hiver 1914. L'église arménienne Saint Jacques a été consacrée en 1963 (première pierre en 1954).

Posté par PtitLoley à 14:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,