vendredi 23 novembre 2018

Grandclément + Brosses & Poudrette

GrandclémentÀ la gare de Villeurbanne, une plaque rappelle la rafle du 1er mars 1943 ordonnée par l'occupant nazi.

L'ancienne minoterie a été construite par la S.A. des Moulins Électriques de Villeurbanne entre les étés 1900 et 1901 (suite à l'inauguration du barage de Cusset en janvier 1899), achetée ensuite par une société alsacienne. Les "Grands Moulins de Strasbourg" ne ferment leurs portes qu'en 2002. Le bâti centenaire est sauvé de la démolition grâce à la mobilisation de la ville (habitants ou municipalité de Villeurbanne ?) et du Grand Lyon qui y installent le Pôle Pixel en 2009.

À l'est de là, entre Cyprian et Poudrette, la balade n'a rien de bien folichon entre travaux, entreprises restantes, immeubles d'habitations, quelques rues bordées de maisons, mais si peu d'espaces verts (hormis des stades) et de commerces. Sans compter le périphérique qui coupe littéralement le quartier en deux (pas de passerelle piétonne entre les rues P. Kruger et N. Garnier).

Est Pôle Pixel

Posté par PtitLoley à 14:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 22 novembre 2018

Printemps, hiver...

"À Noël, je n'ai pas plus envie de rose que je ne voudrais de neige au printemps. J'aime chaque saison pour ce qu'elle m'apporte", William Shakespeare.

rose de mi-nov

J'appelle ça le chanboul'temps. Des températures printanières la semaine dernière (Rose photographiée ce jour) et d'hiver cette semaine, avec les bons baisers de Russie via "le Moscou-Paris" mardi ! De là à ce qu'on ait un temps d'automne au printemps et encore de la canicule en été...

D'ailleurs, est-ce à cause de la canicule qu'on n'entend plus les merles et ne voit presque plus d'oiseaux dans les jardins depuis début août ? ou bien à cause des chats sans grelot, de plus en plus nombreux, qui y vadrouillent ? Et puis les oiseaux ont pu manquer d'eau puisque qu'on devait ne pas en laisser à cause de la prolifération de moustiques-tigres... Dimanche, mon mari a pendu une réserve de graines de tournesol dehors mais aucune mésange, aucun rouge-gorge ne l'a encore entamée.

Je fais souvent le "taxi Mam" sinon en ce moment. Et vous savez quoi ? Le hasard fait bien des choses, et parfois il les fait bien ! Mon fiston a oublié un disque dur à la maison hier soir; du coup, j'ai fait le taxi ce matin en palliant cet oubli. Quitte à me déplacer, autant le conduire de chez sa copine au Pôle Pixel. Pas facile de trouver une place de stationnement libre à Villeurbanne. D'ordinnaire, je m'arrête juste le temps qu'il décharge le coffre de son matériel. Mais là, oh, une vraie place ! Nico part bosser et moi, bien garée, j'en profite pour marcher un peu plus d'une heure dans le quartier (Grandclément) en prenant quelques photos. À peine réinstallée au volant et prête à redémarrer, mon fiston m'appelle car le fameux disque est resté... dans le vide-poche de la portière. Une minute plus tard, il est aux mains de son propriétaire. Bien heureuse concordance de temps (timing parfait !).

Posté par PtitLoley à 11:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 16 novembre 2018

Sans-Souci Dauphiné

À l'ouest de Montchat, sur l'avenue Lacassagne, le mur avec les Mousquetaires est maintenant masqué par l'immeuble d'habitations construit à côté (ou devant). Mais au détour de quelques passages piétonniers (et/ou cyclables) et d'une petite rue, j'ai découvert une maison joliment décorée par Atelier Royal en 2004. Sinon, je pense que la maison juchée sur garage que j'ai photographiée est la plus petite maison de Lyon car elle ne s'étend pas en profondeur.

Sans-SouciLe château Lacassagne ou "château sans souci" (# château de Sans Souci à Limonest)
est ce qu'il reste d'une ancienne usine de mise en bouteille. Début XXe, c'était la maison d'un négociant en vins.
 

Les murs peints ou couverts de tags le long de la ligne T3 (mise en service fin 2006) sont souvent masqués par la végétation. Les arbustes grandissent : tant mieux dans un sens car je n'aime pas les graffitis lettrés, mais c'est dommage pour le mur "Résistance".

T3 Montluc(+ noms de résistants sur les deux fresques + prénoms de prisonniers...) voir aussi ici

Posté par PtitLoley à 14:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
mercredi 14 novembre 2018

Quatre Saisons (friche RVI)

S'il n'y avait la couleur automnale des feuillages, on se croirait presque au printemps.
Voici les Quatre Saisons peintes au parc Zenith (ouvert depuis juin 2018), et aussi un petit rappel de l'ancienne friche RVI, haut-lieu de l'industrie lyonnaise qui a accueilli toute une communauté d'artistes, de squatteurs, de marginaux et de militants entre 1999 et janvier 2011.

4 saisons

friche RVI

Posté par PtitLoley à 08:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
dimanche 11 novembre 2018

Pour le centenaire (Montchat)

Il y a cent ans, un lundi (le 11 novembre n'est devenu férié que quatre ans plus tard), était signé l'armistice mettant fin à la première guerre mondiale. Les maires de toutes les communes de France ont alors reçu un télégramme analogue à celui envoyé par le préfet du Doub :
"Armistice étant signée, Gouvernement a donné ordre pour que aujourd'hui à 4 heures 1/2, cloches soient sonnées à toute volée. Edifices publics devront être illuminés et pavoisés aux couleurs alliées".

Pour célébrer ce centenaire, une sculpture a été installée place des Poilus à Montchat, en hommage aux simples soldats et aux femmes de cette "Der de Der" (la dernière des dernières guerres espérait-on) :

Pl-Poilus

Non loin de là, au parc Bazin, les statues alégoriques de la Liberté, de l'Egalité et de la Fraternité sont de nouveau visibles toutes les trois et de tout côté :

Lib-éga-fra(couleur ocre due au traitement de la pierre... provisoire ?)

Posté par PtitLoley à 08:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
dimanche 4 novembre 2018

Némésis (Miss Marple)

J'ai vu à la télé tous les épisodes, je crois, de la série Miss Marple, dont les deux versions de "À l'hôtel Bertram" (une où l'aventurière Bess Sedgwick traque un nazi - version que j'ai préférée, avec Géraldine McEwan en Miss Marple - et l'autre où elle est une voleuse). Quelle version est conforme au roman d'Agatha Christie ? Tel livre que je pourrais lire est-il une traduction du roman original ou bien peut-il être tiré du scénario ?

C'est un livre des éditions France Loisirs, avec les traductions de deux autres romans d'Agatha Christie, que je viens de retrouver et de lire : Le Miroir se brisa et Némésis qui en est la suite (changement de dame de compagnie). Si l'histoire du miroir (avec "la Dame de Shalott") a fidèlement été reprise pour la série, il n'en est rien pour Némésis.

La trame de base est la même : un homme richissime a chargé, par testament, Miss Marple de trouver la vérité sur une affaire (un meurtre impliquant son fils), mais en ne lui donnant aucune indication préalable, la faisant juste participer "à l'aveuglette" à un voyage organisé. Mais l'histoire a été complétement revisité pour l'épisode de la série (les trois soeurs - soeur de sang - du roman devenant deux bonnes soeurs - religieuses - dans la série, par exemple) : sans doute pour la rendre plus "accrocheuse", car je l'avoue, j'ai trouvé le roman moins palpitant. Peut-être aussi suis-je trop imprégnée de l'épisode télévisuel : j'ai eu du mal à suivre notre chère vieille demoiselle - une "vieille chouette" radoteuse ? - dans cette histoire. Mais c'est normal que nous, lecteurs, devions autant cogiter que Jane Marple, non ?

Posté par PtitLoley à 15:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :