jeudi 21 février 2019

Niveau St François de Sales

De part et d'autre de la rue Sala (ouverte en 1504 par Pierre Sala dont la maison aux trois tours est devenue l'hôpital de l'Antiquaille), au sud de la place Bellecour, de la Saône au Rhône.
Pour l'anecdocte, le pédagogue Hippolyte Léon D. Rivail, fondateur de la "philosophie spirite" sous le pseudonyme d'Allan Kardec, est né rue Sala en 1804 (maison détruite côté Rhône). Henri Grouès / l'abbé Pierre (1912-2007) y a passé son enfance et a été élève à l'internat Saint Joseph (tenu par les Jésuites), actuel lycée Saint Marc.

Sala - St MarcLa place Antoine Vollon a été ouverte en 1728 sous le nom de place Saint Michel. L'église St Michel d'Ainay se trouvait là du 5e au 17e siècle. Des vestiges en ont été trouvés lors de la fouille de 1829. La fontaine (de Lanfrey et Baud) date de 1857.

L'église Saint François de Sales est à l'emplacement des maisons des "filles pénitentes" et des "recluses" (celles-ci étant "de mauvaise vie", celles-là étant de bonne famille mais d'un comportement jugé "contraire aux bonnes moeurs"), la chapelle Sainte-Marie-Madeleine - ~nouvelle nef de l'église - se trouvant entre les deux institutions jusquà la Révolution. Agrandie entre 1807 et 1847 pour devenir l'église actuelle avec son dôme et son clocher (rue François (le) Dauphin).

Sala - St François(J'ai pu passer ici par deux traboules)

Sala - RhôneLa création de la place Grolier (ou Grollier) remonte à 1777 lors des travaux Perrache. Il s'y trouvait une fontaine-pompe de juin 1806 à juin 1913. Le 14 juillet 1913 a été inauguré le monument à Antoine Gailleton et la place renommée en son honneur (né en 1829 sur le pont du Change, chirurgien à l'Antiquaille, 1er titulaire de la Chaire des maladies cutanées et syphilitiques lors de la création de la Faculté de Médecine de Lyon en 1877 et ce jusqu'à sa mort en 1904, maire de Lyon de 1881 à 1900). Le pont de l'Université a été construit à la fin du 19e siècle et inauguré en 1903 (pont des Facultés).

Prochaine étape ? __ Bellecour, bien évidemment !

Posté par PtitLoley à 15:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

mercredi 20 février 2019

NON à l'IRRESPECT !

Il peut malheureusement arriver qu'une personne trop systématiquement revêche ou irrespectueuse envers les autres, compatriotes ou voisins, se retrouve avec quelque chose de désagréable dans sa boite aux lettres. Le respect se doit d'être réciproque.

Je n'approuve ni les insultes, ni les attitudes hautaines, ni toute mise à l'index
envers des personnes qui sont d'une autre culture, d'une autre confession, 
de l'autre sexe ou même d'une autre orientation sexuelle que soi.

La profanation de tombes juives, musulmanes, chrétiennes ou autres, c'est abject !
La détérioration d'objets ou lieus saints, à petite ou grande échelle, c'est abject !

Le "tabassage" d'une personne qui n'a pas cherché la bagarre, c'est abject !
Les "caillassages", lynchages en groupe et toute violence "gratuite", c'est abject !

La détérioration ou le vol de biens - bien public, bien communautaire ou bien d'autrui quels que soit ses habits (en uniforme ou non) - c'est révoltant aussi.
Sans même parler d'actes criminels,         RESPECTONS-NOUS les uns les autres !

Posté par PtitLoley à 08:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 19 février 2019

Ferrandière - Maisons Neuves

Il n'y a que quelques pas entre la Villette et la Ferrandière. La plupart des rues changent de nom quand on passe de Lyon à Villeurbanne, en particulier le cours Lafayette qui devient cours Tolstoï où se trouve le Totem de Guy de Rougemont (1981), repeint à l'identique en août dernier. 
Ferrandière - MN1Il ne reste presque plus rien de l'église du Coeur Immaculé de Marie, détruite en 2016  et dernier vestige du château de la Ferrandière, qui a laissé place à un centre d'hébergement d'urgence et à un immeuble de logements sociaux.
L'espèce de moteur éclaté (à côté du gymnase Jean Mollier) est une sculpture de l'Institut d'Art Contemporain tout proche (IAC depuis 1998 à Villeurbanne, à ne pas confondre avec le MAC ou Musée d'Art Contemporain de Lyon).

Qu'est-ce qui guide mes pas à Villeurbanne ? __ les nombreux parcs et jardins, petits mais variés.

Ferrandière - MN2

Posté par PtitLoley à 10:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
dimanche 10 février 2019

Avec compassion

Écroulement d'immeubles en pisé de terre ou de mâchefer ou explosion suivie d'un incendie mortel. À Paris, Marseille, Lyon, Vénissieux  ou autres communes : compassion pour les victimes et leur famille. À Lyon, c'est un même quartier, la même ligne d'habitations, qui a été touchée à moins d'un an d'écart par chacun de ces événements dramatiques. Si en plus, l'incendie est criminel, c'est plus que révoltant ! Rien ne pourra rendre au rescapé sa femme, leur fillette et leur futur bébé. 

Tragédies
Tous mes voeux de courage et de force morale pour le père endeuillé.

(et comme une double-peine, les impôts vont lui tomber dessus car il repasse à une part comme tout "célibataire" !)

Posté par PtitLoley à 13:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 8 février 2019

de Bellecombe aux Maisons Neuves via la Vilette

BellecombeND de Bellecombe (1891) et cinéma associatif implanté dans l'enceinte de la paroisse (d'abord salle de théâtre). Eglise orthodoxe Saint Nicolas construite dans les années 30 pour les exilés de la révolution russe de 1917.

Vill- M NeuvesÉglise inachevée du Sacré-Coeur, construite entre 1922 et 1934 (en remplacement de l'église Sainte-Anne de Baraban détruite en 1939). Sa construction a été interrompue faute de financement : en lieu et place de la nef se trouve un jardin public. Les quatre baies avec vitraux du mur ouest datent de 1999.
Et puis ok, dans la perspective réelle ici, les tours Part-Dieu et Incity apparaissent un tiers moins hautes qu'Oxygène.

Posté par PtitLoley à 15:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 31 janvier 2019

Les UC et Hauts-les-Murs

J'aurais pu me premener tout bonnement au parc. Au lieu de quoi, j'ai fait le tour des "Unités de Construction". Les UC de Parilly ont eu droit à leurs cartes postales dans les années 60-70, mais l'A43 est venue pourfendre cette "belle unité" et les bâtiments ont très mal vieilli. Côté centre-ville, l'UC7 - long bâtiment courbé détruit progressivement entre 2005 et 2008 - a laissé ou laisse place à de nouveaux bâtiments "cubiques", dont la médiathèque Jean Prévost inaugurée il y a quatre ans.

UC Médiathèque

Côté parc, entre les automnes 2016 et 2017, les habitants des UC 2 à 5 ont choisi le thème et les couleurs de leurs Jardins du Monde. Dans les passages traversants, les fresques peintes par Alain Locatelli, Sylvie Casartelli et Etienne Carof (Haut-les-Murs), ont été inaugurée fin juin 2018.

UC Hauts les Murs

Posté par PtitLoley à 09:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
mardi 29 janvier 2019

Bron Nord (et ouest)

Bien sûr, il y a la piscine municipale avec son toit ouvrable, mais l'impression générale ne m'a inspiré que cette triste rime : "Bron, côté Terraillon - Ce n'est pas folichon". Mais ça change, au moins un nouveau parc devrait y être aménagé, alors si en plus on peut y trouver des rues commerçantes...

Bron-Nord

C'est la fin du quartier Raby : La gendarmerie de Bron y était installée de 1964 à 2012. Sa reconversion comprendra des arbres et espaces verts. Le mur des sports (7e Sens, 1992), défraîchi et en majeure partie recouvert de tags, est aussi en voie de disparition.
Sinon, entre le Centre Hospitalier du Vinatier et l'Asile Départemental de Bron ayant accueilli en 1876* les malades mentaux de l'Antiquaille, c'est le jour et la nuit. Chapeau bas en particulier pour les unités Flavigny ouverte en 2000 au Vinatier et Ulysse à l'hôpital Saint-Jean-de Dieu qui travaillent de concert pour remettre mieux dans leur tête et bien dans leur corps les ados en perdition du Rhône (anorexie, drogue ou autre danger mortel)...
                                            * 24 ans après que la commune de Bron - encore rurale - est devenue rhodanienne.

Posté par PtitLoley à 08:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
mercredi 23 janvier 2019

Niveau Ampère

ou du pont d'Aînay au musée des tissus...

- Tilsit1

Saône 2012

Le pont métallique d'Aînay est le seul pont de Lyon qui n'a pas été reconstruit au lendemain de la seconde guerre mondiale [Ponts de Lyon dynamités lors de la débâcle des soldats allemands à la veille de la libération de la ville, début septembre 1944]. Depuis l'été 2013, "Le Balcon" de T. Kawamata rend plus visible son emplacement.

Pendant quelques jours en 2012, la Saône s'était déguisée en banquise --- >

- Ainay

- Ainay2La voûte d'Ainay reproduit une ancienne porte de l'enceinte de l'abbaye St Martin d'Ainay donnant sur un port au Moyen-Âge. Ces remparts ont été détruits à partir de l'hiver 1777 par la compagnie des travaux de Perrache, pour permettre à la ville de Lyon de s'étendre au-delà de l'actuelle rue des Remparts d'Ainay (Le mur de pierres de la rue Fleurieu en est, semble-t-il, le seul vestige).

- Ouest Ampère

- Est AmpèreAvant 1884, la place Ampère s'appelait place Henri IV. Il y avait là une fontaine-pompe qui a été détruite en avril 1866, après quarante ans de service. La statue d'André-Marie Ampère (de Charles Textor) a été inaugurée par le Président Sadi Carnot le 8 septembre 1888 (Lors de ce séjour à Lyon fut aussi inaugurée l'Ecole Normale d'institutrices, bd de la Croix-Rousse, et posée la première pierre du monument de la République, la place Perrache étant renommée Lazare Carnot en l'honneur du grand-père du Président). La statue d'Ampère faillit être "recyclée" : En mars 1944, l'occupant allemand l'avait enlevée, mais - contrairement à celle d'Auguste Burdeau dans sa niche du monument de l'ancien Jardin des Plantes - elle n'a finalement pas été fondue et a pu être remise en place en janvier 1945.
La mosaïque des Jeux du Cirque a été découverte à proximité en février 1806, d'autres éléments lors du creusement d'un égout mi-XIXe, puis encore deux mosaïques antiques en mars 1976 lors du creusement de la station Ampère (encore visibles à la station Bellecour rénovée au printemps 2016) et encore lors de sa rénovation en février 2014 (creusement d'un puits d'ascenseur). Diverses fouilles préventives avant travaux ont dégagé des vestiges d’habitations et d’ateliers du 1er au 4e siècle.

Posté par PtitLoley à 21:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
jeudi 17 janvier 2019

Côté place L. Carnot

- Carnot1Sur blog-in-Lyon.fr (entre autres), on peut lire à propos du monument de la République érigé en 1887 que les représentations du Rhône et de la Saône (qui se trouvaient sous la statue de la ville de Lyon, visibles ici) ont été déplacées "au pied de la statue de Louis XIV place Bellecour" : c'est faux !  Par ailleurs, sur le site des archives municipales (événements), on peut lire => "du 0 juin 1877 au 0 octobre 1877 : Démontage de la fontaine de la place des Jacobins, elle est remontée place Perrache (= Carnot), et entourera plus tard le monument de la République". Il s'agit de la partie basse de la fontaine érigée là en 1868 par Desjardins - qui aurait dû être surmontée d'une statue de Claude-Marius Vaïsse - avec un très large bassin, définitivement détruite donc lors des travaux de construction du métro A en janvier 1975.

D'un quai à l'autre, à proximité de la place (remarque : Street Heart a changé son coeur en rose) :
- Carnot2

À pied sur le trottoir-sud du pont Galliéni, j'ai également pris la photo suivante (au zoom encore optique). Pas possible de traverser sans danger pour avoir une vue sans rambarde depuis l'autre trottoir, dommage ! Il y avait aussi un bel arc-en-ciel en demi-cercle mais là, je manquais de recul...

- IMG_5967

Posté par PtitLoley à 20:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
mercredi 9 janvier 2019

Perralière-Cusset

Autour Cusset
L'église Saint-Julien de Cusset, devenue Saint Athanase dans les années 1970, est la première église de Villeurbanne, détachée de la paroisse de la Guillotière à la fin du XVIIe, et sa nef pourrait dater du XIIIe siècle. Le cimetière autour n'est plus, mais l'église abrite encore quelques tombeaux sous ses dalles. C'est là qu'ont été élus les premiers conseillers municipaux. Le jardin des Mille Couleurs marque à peu près l'emplacement de la première mairie de Villeurbanne.

La sculpture des deux cabanes de chantier a été érigée en 1987 ("Autour d'un Abri Jaune" d'E. Bossut) et au printemps 2016, ce rond-point a été qualifié de "plus moche de France". Personnellement, je ne trouve pas (Je l'ai photographié sous son meilleur angle). Et puis c'est un rappel, un hommage aux ouvriers ou "roturiers" ayant fait de la ville ce qu'elle est, comme un pied-de-nez à la bourgeoisie lyonnaise.

Posté par PtitLoley à 16:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,