mercredi 17 octobre 2018

À la grande poste

fresque - la posteFresque de l'Hôtel des Postes réalisée entre 1935 et 1938 par Louis Bouquet, en même temps qu'était construit l'édifice (à l'emplacement de l'hôpital de la Charité détruit en 1934) sous la direction de l'architecte Michel Roux-Spitz, disciple de Tony Garnier.

Posté par PtitLoley à 10:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

dimanche 30 septembre 2018

Contrastes pl. Bellecour et A. Poncet

Venet - APoncet

Charité- percu(Clocher vestige de l'hôpital de la Charité 1622-1934 et mémorial du génocide arménien inauguré en 2006)
troupe de percussionnistes ou batucada BANDANA 

Amn-I BellecourDernier jour de sensibilisation pour Handicap International; dimanche prochain, c'est Run in Lyon.

Une fanfare battait aussi plein son au début de la rue de la Ré : une ambiance pour ainsi dire de fête alors qu'on dénonce des atrocités...

Post-Scriptum (01/10) : Charles Aznavour, qui a oeuvré pour que le génocide arménien soit reconnu, s'est éteint à l'âge de 94 ans, s'endormant définitivement alors qu'il s'apprêtait à partir en tournée dans toute la France. C'est désormais dans nos mémoires et dans ce monde parallèle appelé paradis ou autrement qu'il chantera.

Posté par PtitLoley à 09:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
dimanche 1 juillet 2018

Perrache et "derrière les voûtes"

La gare (inaugurée en 1857), derrière le centre d'échanche routier (inauguré en 1972)Gare Perrache

Le site des prisons St Paul et St Joseph reconvertiAnc-Prisons

L'église Ste Blandine et ses "gargouilles" décoratives (inaugurée en 1869, sans flèche avant 1890)Ste Blandine

Autres, avec préservation d'éléments industriels pour témoigner de ce passéDerrière voûtesLion ("Soshanna, Welcome in Lyon") de Big Ben

Posté par PtitLoley à 18:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
mercredi 27 juin 2018

Côté "confluence"

Quelques nouveaux bâtiments et un bel échantillon de la biennale des lions ou carnaval des animaux 2018, avec en particulier un des deux lions ailés, un des deux dragons et une des deux gazelles (ou antilopes) parmi les 57 animaux exposés dans divers lieux de la ville et qui seront vendus aux enchères ce soir au profit d'associations.

Quai Ramb&Co

Animaux2018

La biennale, composée uniquement de lions en résine en 2004, s'est enrichie de taureaux en 2006 (Turin) et d'ours en 2008 (Québec). Les deux antilopes, emblématiques de l'Afrique du Sud, étaient pour la biennale 2010 mais elle a été annulée faute de sponsors. Le lion est également emblématique d'Alger (biennale 2012) mais seuls huit lions ont été exposés, sans mise aux enchères. Pas d'enchères non plus à Macao en 2014 où cinquante lions franco-chinois sont exposés. Pas de biennale en 2016 [Source]. Ce carnaval des animaux 2018 présente les oeuvres invendues des biennales précédentes, ainsi qu'un jaguar précolombien, un tout petit lion et un "négatif de lion" (simili-fossile).

Posté par PtitLoley à 06:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
dimanche 3 juin 2018

Ememem vs imitateur ?

Passant à Bellecour, je n'ai pas photographié que les statues (sans personne trop près, yèè !). J'ai aussi chercher les flackings d'EMEMEM et voilà que l'un d'eux porte un escargot : mignon et à se demander si notre carreleur aurait fait un/une émule. Mais ne serait-ce pas carrément de l'usurpation d'oeuvre, étant donnée la publication trouvée sur le net (datant du 9 mars 2017) ?

Flacking BÀ moins qu'il ait été secondé ce jour (ou cette nuit)-là, mais qu'il ne l'ai pas précisé...

Posté par PtitLoley à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

samedi 2 juin 2018

Rhône et Saône personnifiés

Quand Rhône et Saône s'allient en sculptures...

Les plus célèbres et probablement plus anciennes sont celles situées place Bellecour, sculptures en bronze des frères Coustou datant de 1719 (Saône de Nicolas C. à l'ouest et Rhône de Guillaume C. à l'est).
Leurs répliques blanche (fonte peinte ?) sur les piles du pont Lafayette datent de 1890 (Saône à gauche du Rhône, en amont comme en aval du pont).

Rh&S1

"Le Rhône et la Saône" en marbre blanc situé place des Cordeliers est du sculpteur lyonnais André Vermare. Bas-relief installé en 1907 contre l'escalier du palais de la bourse (chambre du commerce). 
J'ai déjà parlé de ceux de Marcel Renard qui ornent les piles du pont Kitchener-Marchand (depuis 1947). Ce sculpteur a également réalisé le bas-relief ornant une porte de l'hôtel des postes, place Antonin Poncet (Charité).

Rh&S3'

Mais on trouve aussi des représentations du Rhône et de la Saône sur ou dans les bâtiments "administratifs" de Lyon : bas-relief de Philippe Lalyane datant du 18e siècle dans la cour du musée de l'imprimerie (ancien Hôtel de la Couronne, rue de la Poulaillerie) et aux Terreaux, tout en haut du beffroi de l'Hôtel de Ville (reconstruit / restauré au 18e siècle).
À cela s'ajoute les trois visages sculptés par le Lyonnais Louis Martin au-dessus des portes de la Préfecture (et Hôtel du Département - fin 19e siècle), alors que l'homme et la femme encadrant l'horloge représentent le jour et la nuit (par Etienne Pagny, lyonnais aussi).

Rh&S2
Des sculptures masculines et féminines sur un bâtiment lyonnais ne représentent pas forcément le Rhône et la Saône. Une autre représentation personifiée du Rhône et de la Saône se trouvait sur le sous-bassement du monument de la République (sous l'allégorie de la ville), place Carnot, mais elle a été détruite et on ne plus voir la Saône comme une femme "ronde"... À vérifier : les figures (masculine et féminine) sur la paserelle du Collège pourraient représenter le Rhône et le Saône
.

Posté par PtitLoley à 07:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
mercredi 30 mai 2018

Grand Hôtel Dieu

Bon ok, j'ai suivi le mouvement... même si la majeure partie des bâtiments est encore en travaux.

- GHD             (+ rue Bellecordière et place de l'Hôpital)

Posté par PtitLoley à 07:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
jeudi 17 mai 2018

En haut, en bas...

Du 5e au 8e arrondissement, et par ailleurs, levez les yeux ou regardez au sol et VOYEZ :

Haut-Bas2Ememem a inventé le mot "flacking" en transformant - depuis février 2016 - certains creux de trottoirs en oeuvres artistiques colorées (y compris noir ou gris sur gris).

Dalle rougeMais le premier "flacking" lyonnais est historique :
une dalle de couleur rouge parmi des mouchetées gris, rue "de la Ré", à côté du "Palais du Commerce". C'est là que le président Sadi Carnot - en visite pour l'expo universelle à la Tête d'Or - a été mortellement poignardé par l'arnarchiste italien Caserio (monté sur le marche-pied de la calèche) le soir du 24 juin 1894.

Quand cette dalle discrète a-t-elle été posée là ?
__ Au moins quand le dallage a été (re)fait ou une fois les travaux du métro A finis (il y a quarante ans). 

Une dalle commémorative pour le président Carnot rue de la République et une statue pour la République place Carnot : encore une singularité lyonnaise !
En fait, entre novembre 1900 et décembre 1973, il y avait véritablement deux monuments qui se répondaient : celui avec la statue de la République (place Carnot) et celui avec la statue de Sadi Carnot (place de la République), mais ils ont été démantelés pour permettre la construction du métro A. La statue du président assassiné se trouve - abandonnée ? - dans un jardin devant la préfecture (Hôtel du département et/ou de la métropole). Celle de la République et un quart de son socle (allégorie de la ville) sont posés au sol place Carnot, mais les trois autres quarts (Liberté, Égalité et Fraternité) sont dans le square G. Bazin à Montchat [Base qui provenait d'une  fontaine de la place des Jacobins].

Posté par PtitLoley à 10:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 10 mai 2018

Pont Kitchener-Marchand

De part et d'autre des ponts (routier, autoroutier et ferroviaire) :
EMEMEM y a déposé son coeur en tomettes avant le 1er octobre 2017. Je suis passée par là lors des crues de janvier 2018 sans voir ce superbe flacking. Merci l'artiste ! 
Je ne sais pas de qui est le "Street Heart".                              [J'aime aussi les oiseaux de K'nar, de Pec]

Saône-KitchenerOn aperçoit les flèches de St Nizier et le dôme de l'opéra depuis le pont [+ détail zoomé ci-dessous]. La jauge (jaune avec les chiffres 4, 5, 6 inscrits de haut en bas) indique aux bateaux la hauteur restante entre l'eau et le tablier du pont.

Gorille

Posté par PtitLoley à 15:20 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
mercredi 24 janvier 2018

Il prend tout le lit !

Les eaux du Rhône sont hautes, boueuses et agités, d'autant plus que le vent souffle fort du sud. Les berges en bas des quais sont en grande partie inondées, au grand damne des habitants ou gérants de péniches (haut du bateau au niveau du tablier du pont W.) ou encore des cyclistes. Mais pour protéger la ville, certains champs et même villages en amont sont volontairement inondés, alors j'espère que ni la métropole, ni les assurances ne lèseront ces habitants-là.

Crue Rhône(ici entre les ponts Wilson et de la Guill., puis autour des ponts Pasteur et Raymond Barre)

Posté par PtitLoley à 17:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,